business

[business][bsummary]

security

[security][bigposts]

Personnaliser le service au consommateur sans empiéter sur sa vie privée

A l'heure du GDPR, rassurer les consommateurs quant à l'usage de leurs données personnelles devient un impératif pour développer le chiffre d'affaires selon une étude KPMG/3Gem.




Moins de 10 % des consommateurs dans le monde estiment avoir le contrôle de l'utilisation de leurs données personnelles. C'est ce que révèle une étude menée par KPMG et 3Gem. Si certains apprécient de bénéficier d'une personnalisation des services, d'autres sont très réticents. Et la majorité est mal à l'aise avec les transmissions de données à des tiers. Les Français sont particulièrement vigilants.
55 % des consommateurs dans le monde estiment ainsi qu'une application de suivi de la forme produisant des rapports constitue, par nature, une atteinte à la vie privée. 82 % ne souhaiteraient pas voir cédées leurs données personnelles à des tiers, même en échange de services supplémentaires. Cependant, 57 % apprécient l'idée qu'un fournisseur d'énergie puisse optimiser la facture en fonction des données de consommation réelle. Et 78 % approuvent l'idée que des services d'urgence puissent traquer leurs véhicules afin de faciliter les secours.

No comments:

Post a Comment